Les coworkers et coworkeuses d’Ancy-Dornot témoignent

Rosie BERTRAND
Traductrice – Ancy-Dornot

Je travaille chez moi en télétravail depuis presque deux ans. A la longue, ça peut devenir pesant de ne voir personne dans la journée, de ne pas pouvoir « rentrer » le soir et ainsi faire une vraie coupure entre le travail et la maison. Tout cela me fait un bien fou. Mes premières impressions sont plutôt positives ! L’espace est lumineux et bien équipé et tout le monde est sympa. Je trouve que le local est bien situé (facile d’accès, en voiture ou en train) et bien équipé, mais pas très grand.

 

Nicolas POTIER – 37 ans
Chargé de mission innovation – Corny-sur-Moselle

J’ai choisi le coworking par connaissance de la pratique et de par ma situation professionnelle en transition ; des dossiers à terminer pour mon ancien employeur et une nouvelle vie professionnelle à préparer. Je souhaite créer, développer un réseau et apporter des connaissances à d’autres coworkers. Il y a une dynamique à développer avec une équipe impliquée et des premiers coworkers présents. Il s’agit d’un lieu de proximité déjà adapté qui nécessite d’être amélioré. Des premières réflexions ont d’ores et déjà été menées.

 

ltosi

Lorraine TOSI – 28 ans
Entrepreneuse dans le conseil en informatique (web, ergonomie et recherche et développement) – Corny-sur-Moselle

Je me suis rapprochée des travaux visant à développer un tiers lieu / lieu de coworking à Ancy-sur-Moselle. Même si je suis beaucoup en déplacement, ma base reste locale et j’apprécie de pouvoir dialoguer avec des personnes de domaines différents.

Je suis vraiment impressionnée par le dévouement des contributeurs du tiers lieu. Chacun apport sa pierre à l’édifice alors qu’il n’y avait rien. On a tous clairement un intérêt matériel, mais surtout humain, qui est tout simplement mis à notre portée. Les outils pour profiter de l’expérience des autres tiers lieux sont diversifiés, notamment avec ceux proposés par les intervenants à Ancy. J’espère qu’il deviendra un lieu d’échange et un écosystème local : vie locale, soutien aux commerces locaux, apport aux jeunes générations.

 

IMG_20180628_142014716

Nathalie BERGE – 41 ans 
Artiste plasticienne / animation et management d’ateliers d’expression pour le bien-être, aux particuliers et en entreprise. – Arnaville

Je suis ancienne avocate, consultante formatrice en droit management et communication et j’ai enseigné 3 ans comme professeur contractuel dans les mêmes disciplines auprès de l’éducation nationale. En parallèle, j’ai monté en 2011 une entreprise de formation professionnelle dans le secteur tertiaire.

Depuis 2015, je participe à titre personnel à des stages et formations axés sur le développement personnel, à des ateliers d’accompagnement de la personne à visée thérapeutique, dans la gestion du stress et de l’épuisement de la personne.

C’est dans le cadre de ces projets que j’ai rejoint le Coworking d’Ancy sur Moselle, dont l’esprit est en parfaite résonance avec ma philosophie concernant ces projets.

Je peux sans hésitation dire qu’il y a un avant et un après le Coworking.

Avant, c’était :

– une activité pratiquée en pointillé dans la solitude, rythmée par la procrastination et la gestion des urgences administratives de la société,
– les projets de pôle et d’atelier embryonnaire,
– des problématiques logistiques comme un lieu pour organiser des rencontres avec des professionnels du secteur du bien-être.
En résumé, Laborieux et chaotique sans reconnaissance de l’extérieur. Celui qui reste à la maison ne travaille pas. D’autant plus, quand une partie de son activité consiste à peindre.

Maintenant c’est :
– la prise de conscience que mon projet s’inscrit dans un vrai mouvement ce qui m’a confirmé que mes intuitions étaient justes et redonner force et courage pour avancer.
– c’est l’échange de compétences qui m’a permis de progresser comme par exemple la mise en place pour ma propre équipe aflor de l’outil collaboratif du Coworking initié par un coworker et Aurélie Jaje.
– c’est le réseau et la possibilité de rencontrer grâce aux Coworker et Aurélie des spécialistes du bien-être afin de constituer une équipe
– c’est une salle qui me permets d’organiser des entretiens,
– c’est un travail productif,
– a fin de la solitude, et d’une sorte d’exclusion, parce que le matin je quitte la maison et que je vais bosser…

D’un point de vue plus personnel, le projet en lui-même du coworking répond à mes inspirations, celle de participer à la construction d’une « autre société », raison pour laquelle, nous avons décidé en famille de nous installer en ruralité.

 

IMG_20180702_143819

Guillaume Roul – 47 ans

Scénariste, journaliste, rédacteur pour Radio France, bref j’écris… – Novéant-sur-Moselle.

 

Toutes mes activités professionnelles sont donc essentiellement solitaires, le coworking me permet d’être un peu plus dans l’échange et au passage de bâtir un réseau local. En outre l’ambiance de travail d’un bureau partagé m’aide aussi à sortir des périodes de procrastination qui me guettent quand il n’y a pas d’urgence…

La situation du lieu, au cœur du territoire dans la gare d’Ancy, la qualité de l’accueil, tout laisse espérer que cet espace de coworking soit une réussite une fois équipé.

 

Faites-vous connaitre !
Vous avez un projet de tiers-lieu ? Vous êtes entrepreneur ? Vous êtes une association ? Vous souhaitez-rejoindre la communauté des coworkeuses et coworkeurs d’Ancy ? N’hésitez pas à contacter directement Aurélie JAJE, la Responsable de la Veilleuse au 07 56 88 92 45 ou par mail à aurelie@meshwork.fr.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :